Je tiens à féliciter et à remercier le journal „Die Zeit“ pour le numéro spécial qu’il consacre à la France.

Je suis persuadé que des enquêtes semblables, minutieusement et objectivement conduites, peuvent aider à une meilleure compréhension entre les peuples.

Je désire très sincèrement qu’à un passé de rivalités et de luttes succède, pour les Français et les Allemands, un avenir de concorde et de Paix.